Retour
Les innovations technologiques ne permettent pas de guérir le handicap mais ouvrent de nombreuses perspectives aux déficients sensoriels, mentaux ou moteurs en changeant fondamentalement leur manière de vivre. Leur quotidien est facilité par les progrès réalisés en informatique, robotique ou domotique, et leur qualité de vie s'en trouve améliorée. 20170704_Objets-connectes_1

Les objets connectés : une aide pour les personnes handicapées

Les innovations technologiques ne permettent pas de guérir le handicap mais ouvrent de nombreuses perspectives aux déficients sensoriels, mentaux ou moteurs en changeant fondamentalement leur manière de vivre. Leur quotidien est facilité par les progrès réalisés en informatique, robotique ou domotique, et leur qualité de vie s'en trouve améliorée.

Des projets en test, prometteurs pour le futur

Le fauteuil roulant connecté, développé en collaboration avec le physicien Stephen Hawking, atteint de la maladie de Charcot, devrait révolutionner la vie des handicapés. Il mémorise les trajets, indique les endroits accessibles, surveille la santé de son occupant et prévient les secours si besoin.
Les membres bioniques sont d'ores et déjà une réalité, mais réservés à un petit nombre. 
Les membres bioniques sont d'ores et déjà une réalité, mais réservés à un petit nombre. Le scientifique Hugh Herr a créé des prothèses de jambes, connectées au système nerveux par des électrodes placées sur les muscles et qui s'adaptent en permanence au sol, à la pente... Les exosquelettes tels Rewalk sont aussi une révolution. Rewalk détecte les mouvements de l'utilisateur, l'aide à marcher et à monter les escaliers. Les développements en cours visent à faire contrôler Rewalk par le cerveau via un casque EEG.
 
20170704_Objets-connectes_2

De nombreuses innovations déjà disponibles

Elles visent à remplacer un organe déficient. La vie des malvoyants peut être facilitée par le port des semelles Lechal, qui les aident dans leurs déplacements en leur indiquant le chemin à l'aide de vibrations. Ils peuvent également utiliser des lunettes intelligentes, qui, connectées à l'application Seeing Al, leur décrivent le monde autour d'eux.
Grâce à des caméras, l'application Seeing AI peut identifier votre environnement.
D'autres applications viennent en aide aux enfants souffrant de troubles mentaux, comme le robot Leka, ludique et éducatif. Il stimule les enfants avec de la musique ou de la lumière pour qu'ils développent au mieux leurs capacités et s'adaptent au monde qui les entoure. L'application WatchHelp pour montres connectées permet aux enfants déficients de mieux s'organiser. Ils reçoivent un rappel (pictogramme ou texte court) de leur emploi du temps et des tâches à réaliser ; ils peuvent valider lorsqu'ils ont effectué l'action demandée et leurs proches en sont informés. Ces exemples d'innovations laissent à penser que la technique va peut-être bouleverser la vie des handicapés, d'autant que la Recherche avance vite. Reste à rendre les technologies les plus coûteuses accessibles au plus grand nombre.
 
20170704_Objets-connectes_3  20170704_Objets-connectes_4

Textes : Nathalie Strauch / Photos : Lechal, Leka, Seeing Al, WatchHelp - Shutterstock

20170704_Objets-connectes_5

 

20170704_Objets-connectes_6

 

20170704_Objets-connectes_7