Aides à la garde de l'enfant
Les aides fiscales

Ces aides intéressent la garde des enfants de moins de 6 ans au 1er janvier de l'année d'imposition.

 

Les crédits d'impôts dépendent du mode de garde :

Garde en dehors du domicile

Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt de 50% des sommes versées, dans la limite de 2 300 € soit un montant de 1 150 € par an et par enfant gardé.

Garde à domicile

Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt de 50 % des sommes versées, dans la limite de 12 000 €, soit un montant de 6 000 € par an et par enfant gardé (cette somme est divisée par deux, en cas d'enfant à charge de l'un et l'autre de ses parents séparés dans le cadre d'une garde alternée).

Ces dépenses sont majorées de 1 500 € par enfant à charge et par membre de votre foyer âgé de plus de 65 ans à charge, sans toute fois dépasser 15 000 €.

  • Pour la première année d'imposition, pour laquelle le contribuable bénéficie de cet avantage au titre de l'emploi direct d'un salarié, ces plafonds sont portés respectivement à 15 000 € et 18 000 €.
  • En fonction d'un handicap personnel ou de la charge d'un enfant bénéficiant d'une allocation spéciale, la limite est fixée à 20 000 € soit un montant de 10 000 € par an.

Bon à savoir

Vous devez indiquer dans votre déclaration de revenus, les sommes dépensées au titre de la garde hors du domicile ou de l'emploi d'une assistance maternelle.

Vous devez joindre l'attestation fiscale établie par la CAF ou par le centre « Pajemploi » si vous bénéficiez de la Prestation d'Accueil du Jeune Enfant (PAJE).

Gardez tous vos documents pendant au-moins 3 ans, particulièrement en cas de télédéclaration