Retour
Les jours raccourcissent, le temps se refroidit. Pour profiter d’encore un peu de soleil et de chaleur, partez au Kenya, au Giraffe Manor, à 40 mn de la capitale Nairobi, dans la très belle région des Ngong Hills. Ce lieu élégant et romantique vous réserve un séjour envoutant, hors du temps, notamment grâce au troupeau de girafes vivant sur les 140 ha de forêt autour de l’hôtel.
Giraffe-Manor_1

Vivez une expérience incroyable à l’hôtel Giraffe Manor

Les jours raccourcissent, le temps se refroidit. Pour profiter d’encore un peu de soleil et de chaleur, partez au Kenya, au Giraffe Manor, à 40 mn de la capitale Nairobi, dans la très belle région des Ngong Hills. Ce lieu élégant et romantique vous réserve un séjour envoutant, hors du temps, notamment grâce au troupeau de girafes vivant sur les 140 ha de forêt autour de l’hôtel.

Un lieu hors du temps

Giraffe Manor est un manoir construit en 1932, sur le modèle d’un pavillon de chasse écossais. Tout de pierres ocres et recouvert de lierre, il trône majestueusement au milieu de pelouses verdoyantes. Dès le premier coup d’œil, son charme intemporel agit sur le visiteur, qui se trouve plongé dans l’ambiance du film Out of Africa.  C’est dans cette région que Karen Blixen écrivit le livre qui inspira ce film.

Passée la porte d’entrée, on pénètre dans un intérieur élégant et suranné avec boiseries, fer forgé, cheminées, portraits de famille et lits à baldaquin. Rien de moderne, ni spa, ni écran… Tout est fait pour ramener le voyageur dans le passé et faire de son séjour une expérience inoubliable. Les hôtes sont peu nombreux car le manoir ne compte que 12 chambres. Ils séjournent en pension complète et ont le plaisir de dîner aux chandelles.  Aucune personne extérieure ne peut manger au manoir, pour assurer à chaque résident une attention particulière pour un séjour unique.

giraffe-manor-2w

Un espace partagé avec les girafes de Rothschild

Dans les années 70, 3 girafes de Rothschild avaient élu domicile autour du manoir. Les propriétaires de l’époque adoptèrent en même temps une girafe orpheline nommée Daisy. Ils transformèrent leur propriété en sanctuaire pour protéger cette sous-espèce menacée de disparition et mettre en place un programme de reproduction. Pour gérer ces projets, iIs fondèrent le AFEW (Africa Fund for Endangered Wildlife). Depuis, Giraffe Manor a changé de mains, mais les girafes de Rothschild sont restées. Il y a en permanence sur la propriété une dizaine de girafes. Ces animaux sauvages sont libres d’aller et venir à leur guise mais ont pris l’habitude de déambuler autour du manoir. Elles glissent parfois leur long cou par les portes ou les fenêtres laissées ouvertes, espérant une friandise. Elles font connaissance avec les clients et se laissent nourrir et caresser. Prendre son petit déjeuner en compagnie de ces géantes débonnaires et curieuses est une expérience unique.

Prendre son petit déjeuner en compagnie de ces géantes débonnaires et curieuses est une expérience unique.

 

Texte : Nathalie STRAUCH