Retour
Traditionnellement, la décoration de nos maisons, cabinets ou salles d'attente est assez immuable : les tableaux restent sagement accrochés aux murs sans bouger ; nous finissons par ne plus les voir ni les apprécier. Alors osons changer la décoration en louant des œuvres d'art à installer temporairement sur nos murs.
arto-nantes-web

Et si on louait une œuvre d'art ?

Michel-Delbos-webUn concept novateur

En Allemagne  au tournant des années 1920, les artistes berlinois ont du mal à diffuser leurs œuvres. N'arrivant pas à les vendre, ils décident de les prêter à des personnes intéressées contre rémunération. Le principe de l'artothèque est né.

Aujourd'hui, on peut donc pour un abonnement modeste et sans connaissance particulière du marché de l'art, avoir accès à de multiples œuvres. Bien sûr, ne comptez pas mettre dans votre salle d'attente un Dali ou un Picasso mais vous pourrez découvrir les artistes de demain.
 

Œuvre de Michel Delbos "Chemin sous la neige" 
À
 louer au CLAC, pour 50 euros HT/mois

Pour les particuliers et les professionnels

Ce concept de location d'œuvres d'art est assez souple pour s'adapter à tous les cas de figure ; on signe un contrat pour quelques mois, pour une ou plusieurs œuvres dont la durée de détention dépend de la formule choisie. C'est aussi un moyen de tester « en réel » une œuvre d'art dans son intérieur pour ensuite l'acheter en cas de coup de cœur (proposition de leasing ou d'option d'achat).

Les entreprises et professions libérales ont aussi intérêt à se pencher sur cette offre artistique : si l'œuvre d'art est exposée dans un lieu accessible au public, le loyer de l'œuvre est déductible du revenu imposable. Un bon moyen de créer une décoration en lien avec l'air du temps et vos envies à moindre frais.
 

Mais où s'adresser ?

Il esiste de nombreux lieux ou sites spécialisés dans la location d'œuvres d'art. Citons par exemple :

- le CLAC (www.clac.fr), qui propose peintures ou sculptures (œuvres originales) pour une durée de 1 à 3 mois.

- Art Actuel (www.art-actuel.com) : le premier prix pour mettre de l'art contemporain dans un espace professionnel est de 8 euros/mois.

- une quarantaine d'artothèques en France, qui fonctionnent sur le même principe que les bibliothèques. Certaines, publiques sont regroupées dans le réseau ADRA (www.artotheques-adra.com).
 

arto_Lyon

© Artothèque de Lyon